Sous le meme Ciel 300x200 - "Sous le même Ciel " - Quand Erika Boyer nous tient par les sentiments

★★★★★

Résumé

Alejandro n’a eu d’autre choix que de suivre ses parents qui ont décidé de quitter l’Espagne pour s’installer en France. Taciturne et introverti, il a peur de ne pas réussir à trouver sa place dans ce nouvel environnement et s’inquiète que ses différences l’empêchent de se faire des amis.

Mais ses craintes se meurent lorsqu’il rencontre son voisin, Hugo. Jovial et chaleureux, ce dernier aime l’accent hispanique du garçon d’en face, tout autant que son prénom et ses étonnants cheveux longs. Alors, aussi vite que le permet l’innocence de leur jeune âge, les deux enfants se lient d’amitié.

Sous le ciel de la Ville d’Hiver, Alejandro et Hugo deviendront des hommes. Ils découvriront l’amitié et l’amour, et embrasseront la vie pour en comprendre le véritable sens.

Personnages: Alejandro, Hugo, Benito,  Melody…

2.99 en format électronique et 15.90 EUR en format broché sur Amazon

Ce que j'en pense

Salut les lecteurs/lectrices indépendantes !

Sans surprise, la chronique de ce jour concerne un roman auto-édité, Sous le même Ciel. Son auteur est Erika Boyer qui se fait petit à petit mais sûrement une place sur la scène des auteurs indépendants avec ses romances. En effet, Erika a le don de parler d’amour et thèmes difficiles. Mais aussi de toucher la corde sensible.

Pour cela, elle en est à son troisième roman Sous le même Ciel. Elle a commencé par la parution de Pardon, ensuite elle a continué avec Le langage des fleurs dont je vous avais parlé sur le blog en milieu d’année.

C’est donc avec beauté qu’Erika conclue cette année avec sa romance Sous le même Ciel.

Je remercie du fond du coeur Erika. D’abord pour m’avoir une fois de plus fais confiance avec son livre. Et enfin pour m’avoir permis de lire cette belle histoire et rencontrer Alejandro et Hugo.

Vous la trouverez sur les réseaux sociaux Instagram, Twitter, Facebook et sur son site web erikaboyer.com.

Sous le même Ciel

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais Erika a le don de faire de belles couvertures pour ses romans. Bien évidemment celui-ci ne fait pas exception. Il est épuré mais si beau. Il laisse deviner autour de quoi tourne le roman.

Sous le même Ciel c’est une histoire d’amour un peu particulière entre deux hommes, Alejandro et Hugo. Pourquoi particulière ? Parce que leur histoire s’étale sur plusieurs années et date de leur adolescence. De plus elle est si profondément ancrée en eux que ça en est émouvant. Les deux jeunes hommes sont voisins et se lient très vite d’amitié.

Parmi ces deux personnages, il y a un grand contraste de personnalités et en même temps pas vraiment. L’un est timide et introvertie tandis que l’autre est plutôt ouvert et très sociable.  Pourtant une grande compréhension de l’autre les unie. Mais aussi un amour mutuel du Ciel (petite référence au titre du roman).

D’autre part, le livre est très centré sur le personnage d’Alejandro qui se sent mal dans peau, est timide et préfère les écrits à la parole. Cependant il n’est pas seul, car il est entouré de sa famille et surtout de son petit frère Benito, qui à l’exemple de Hugo est son opposé. Il n’hésite pas à soutenir son frère dans ses épreuves et à lui monter son amour. Dans leur cercle, il y a aussi un autre personnage, Melody. Qui a d’abord été amie avec Hugo avant de connaître les deux frères. De ce fait, autour d’eux se forme une petite clique bien soudée et attachante.

Alejandro et Hugo, quand aimer veut dire bien plus

Pourquoi donc ce roman m’a-t-il ému à ce point ? Eh bien, ces deux personnages principaux sont très attachant tout comme les autres. Ensemble ils font face à de nombreuses difficultés, l’incompréhension, la distance, etc. Mais à aucun moment jamais ils ne se tournent le dos.

Tu comptes plus que tout, plus que le ciel même. 

Ainsi dans chaque aspect de la vie de l’autre, on peut voir le rôle joué par l’être aimé. Le soutien qu’ils s’apportent mutuellement. C’est sans compter sur Erika qui arrive avec brio à toucher nos sentiments.  Lorsqu’elle nous livre Sous le même Ciel, c’est toujours avec sa plume légère mais percutante. Ses mots touchent le coeur et m’ont bien souvent menés aux larmes.

Grâce à toutes leurs preuves d’amour mutuelles, la lectrice que je suis a pu ressentir quel lien profond les lie. Sans oublier les écrits de Alejandro au sujet de Hugo qui sont débordants de sincérité. Mais aussi ceux de Hugo à travers ses chansons. En fait, les deux, ne cessent de s’alimenter mutuellement.

Erika, cet amour….

Ce roman est assurément l’une des plus belles histoires d’amour que j’ai eue à lire et je vous  le recommande vraiment. Vous verrez qu’il ne s’agit pas d’une banale romance comme en lit souvent.

En plus Erika ne s’est pas contenté de nous écrire une belle histoire. Elle nous démontre à quel point ces personnages comptent pour elle aussi. Vous aurez l’occasion de le voir en lisant le roman. Ils me manquent comme des personnes physiques me manqueraient…

Par ailleurs, elle nous a concocté une petite playlist à la fin qui est bien en adéquation avec le livre. Ça pourrait intéresser ceux qui lisent en musique. Ce qui n’est pas un crime comme certains voudraient le faire croire.

Sous le même Ciel Click To Tweet

cropped pen 1 300x300 - "Sous le même Ciel " - Quand Erika Boyer nous tient par les sentimentsAlors pour finir sur cette bonne note, je vous invite à vous procurer le livre sur Amazon. Et surtout dites-moi ce qui vous poussera à le lire, ce qui vous aura plu durant votre lecture. Votre ressenti en somme (je suis curieuse ^^ !).

N’oubliez pas, likez, commentez, partagez !

D’ici à une nouvelle chronique, portez-vous bien.

A très vite les booklovers !

 

2 thoughts on ““Sous le même Ciel ” – Quand Erika Boyer nous tient par les sentiments”

  1. Quand tu m’as donné un avis rapide par Twitter, j’étais vraiment heureuse, mais je le suis encore plus maintenant que j’ai lu ta chronique ! Cela me touche énormément de voir qu’Alejandro et Hugo ne sont pas de simples personnages, qu’ils ont pris vie au cours de ta lecture. Pour moi, ils sont bien réels (aussi fou que cela puisse être) alors forcément…

    Je te remercie sincèrement d’avoir pris le temps de me lire et d’avoir rédigé un si long et bel avis. Merci aussi pour tous les compliments !

    Oh et je suis toujours aussi fan du design de ton blog ♡

     

Toi tu en penses quoi?

%d blogueurs aiment cette page :