Écriture: A Sea Story - chapitre 5 (nouvelle) | Un mot à la fois - Un mot à la fois

Bien le bonjour à vous !
Je me fais un peu rare ces derniers temps mais pas de soucis,  je continue de penser à vous. Pour le coup, je vous prépare mon bilan de 2017 et mes projets livresques en 2018 (il serait temps n’est-ce pas ?). En plus de cela, il y a des chroniques qui arriveront bientôt sur le blog, sans parler du jeu-concours sur Facebook qui se termine la semaine prochaine.Vous voyez bien que je ne vous oublie pas ^^. En attendant cela, je vais faire un peu ma narcissique et vous proposer le cinquième chapitre de A Sea Story

Et dans celui-ci on retrouve Eleanor et ses envies d’évasion. Bonne lecture !

 

A sea Story
5. Eleanor

La mer était immuable. De tout temps elle était là, silencieuse spectatrice du cours de nos vies.

A nos larmes, elle avait goûté. Nos peines, elle avait consolé. Nos joies, elle avait célébré. Dans tous les moments de nos vies elle était là.

Fidèle compagne, précieuse amie, et lui osait lui tourner le dos !

Non jamais telle ingratitude ne lui avait été manifesté, tel affront m’était imaginable.
Comment pouvait-il être aussi insensible ?

Il était connu de tous qu’elle avait des réactions spectaculaires, des explosions transmettant les sentiments exprimés par ses tout petits.

Heureux étions-nous grâce à sa présence. Le commerce marchait et le village tournait. Toutes les femmes attendaient l’élu de leur cœur ce jour-là, mais le mien, ce lâche était resté dans notre cabane. Qu’avais-je donc fait à la mer pour avoir un paresseux pour mari ?
Si seulement j’avais suivi Almut, j’aurais été plus heureuse, on aurait vécu des aventures incroyables ensemble.

Le voilà ! Il rentrait enfin, quel sang d’encre ne m’étais-je pas fait durant son absence. Je voulais courir, me jeter dans ses bras, l’embrasser comme les autres femmes. Mais je ne pouvais pas, et j’étais la seule responsable.

Il avançait fier tel un demi-dieu parmi les autres marins, on ne voyait que lui. Il verrouilla son regard au mien…

———————

  • Eleanor ! Lâche ce bouquin et descend tout de suite je te prie

Oh non, elle avait été interrompue, elle ne pouvait même pas s’accorder un moment de répit dans cette jungle. Elle aurait enfin pu savoir ce qui se passerait entre Almut et Gudrun.

Elle était pratiquement sûre de savoir ce qu’elle allait lui demander comme chaque fois, c’était comme si elle avait un sixième sens qui la poussait à interrompre Eleanor lorsqu’elle n’était pas en bas. Ce n’était pas que c’était sous un faux prétexte mais elle aurait pu s’en charger tout de même. Eleanor se demandait quand cela allait-il s’arrêter.

La mer, cette chère mer elle en était sûre allait tout changer un jour.

Oui un jour très proche.

pen 1 150x150 - Écriture: A Sea Story - chapitre 5 (nouvelle) | Un mot à la fois

Vos avis ?

La suite pour la semaine  prochaine !

 

Et toi, tu en penses quoi?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :