This entry is part 1 of 12 in the series Chronique d'auto-édition

 

cover 78 200x300 - Chronique d'auto-édition "Secrets Mortels" par Sam Carda

★★★★

Résumé

Parfois, un secret trop bien gardé peut coûter cher…

Qui oserait pénétrer dans le Domaine des Fontaines, prestigieuse résidence de la plus puissante et influente famille de Bordeaux ?

Enora Visconti, propriétaire des lieux depuis toujours, met un point d’honneur à sauver la réputation de sa famille et à garder son image de femme froide intacte. Mais lorsque sa gouvernante, Amélie Beaufort, est retrouvée morte dans le jardin, tout bascule. Accident ? Meurtre ?

La réputation des Visconti est ternie, leur nom est cité dans tous les journaux, la vente de leur illustre vin diminue.

Quentin Marina, jeune journaliste ambitieux, décide de mener l’enquête afin de dévoiler tous leurs secrets.

Mais tout ne se passe pas comme prévu. Un secret en cache souvent un autre. La mort frappe à nouveau. Elle est encore plus cruelle, plus inattendue, plus spectaculaire!

Les secrets, n’en ayez aucun, sinon ils vous tueront !

 

Personnages: Enora et Evan Visconti, Victor Pontier, Alexandre Visconti, Quentin Marina, Amélie et Léa Beaufort et plus encore…

 2.99 EUR format numérique et  14.99 format broché sur Amazon.

Ce que j'en pense

Pas plus tard que la semaine dernière, j’ai eu l’occasion de lire et finir la saga Secrets Mortels de Sam Carda.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez sûrement que j’ai récemment découvert cet auteur et que j’aime beaucoup ce qu’il écrit.

Alors lorsque sur SP j’ai vu qu’il proposait un exemplaire de la saga en échange d’une chronique, je n’ai pas hésité. Il est vraiment pratique ce site, je vous en parle ici .Et merci donc à Sam de m’avoir permis de découvrir cette saga.

Donc voilà Sam Carda, auteur indépendant sadique, nous écrit des romans à suspense qui font littéralement perdre la tête. Tout ce qu’on aime. Vous pouvez trouver plus d’informations sur lui ses livres sur Amazon ici .

 

Parlons du livre

Comme vous l’avez lu dans le résumé, une intrigue de dingue se prépare dans cette saga.

Il s’agit donc d’une saga de trois tomes que l’auteur a finalement regroupée en un seul volume. Vous trouverez toujours les trois tomes séparés sur Amazon.

 

Dans cette histoire on suit donc, la famille Visconti et ses incroyables secrets, Quentin Marina un jeune journaliste, Victor Pontier l’homme de main de la famille, la mystérieuse mort d’Amélie Beaufort la gouvernante et encore d’autres personnages dont je ne peux vous parler au risque de vous spolier.

 Pourquoi une mystérieuse mort ? Oui car comme je l’ai dit l’auteur est sadique, et cette saga ne fait pas exception. On y retrouve plusieurs éléments, plusieurs indices mais bizarrement on n’est jamais perdu (Il faut dire aussi que j’ai enchaîné les trois tomes en une semaine, ce qui joue beaucoup).

Je me suis donc cassée la tête pour faire cette chronique. Parce que je voulais séparer les trois tomes mais en même temps j’avais peur de trop en dire. Donc de vous gâcher le plaisir de découvrir au fur et à mesure ce qui se trame. So let’s go !

 

Comment ça commence (tome 1)

Quentin Marina commence donc son enquête et au fur et à mesure on découvre d’autres personnages. Des personnages auxquels on va s’attacher et d’autres qu’on va détester.

Chez Sam Carda, on alterne les points de vue entre les différents protagonistes. Ça pourrait sembler gênant voire perturbant mais en fait non, car grâce à ça on a une vue d’ensemble de l’histoire. Et on ne s’arrête pas juste sur les sentiments d’un personnage. 

Très vite, on découvre donc que les personnages ne sont pas ce qu’ils paraissent être. Que tous ont un secret voire plusieurs et ce ne sont pas des secrets anodins.

Ce que j’apprécie dans l’écriture de Sam Carda c’est qu’il ne perd pas de temps. Dès le départ il dévoile des choses qu’on aurait pu penser qu’elles auraient été découvertes plus tard.  Alors là on se demande qu’est ce qui pourra bien se passer de plus grave que ça ? Et donc on continue notre lecture parce qu’on est sûr qu’à un moment donné on aura d’autres informations encore plus hallucinantes. On lit pour ce sentiment. 

Ainsi on termine le premier tome sur une découverte complètement tarée folle.

Tome 2

Après cette découverte qui m’a laissé sur le derrière, mes sentiments envers certains personnages ont changés. Pour encore changer plus tard. Une minute avant je les détestais, la scène suivante j’ai de la sympathie pour eux. Eh oui je vous avais prévenu, chez Monsieur Carda ce sont les montagnes russes.

Dans ce deuxième tome on délaisse même certains personnages au profit d’autres. En tout cas moi je l’ai fait. J’étais tellement focalisée sur les Visconti que Quentin je l’avais oublié. Mais pas de panique il est toujours là, après tout il a un rôle très important dans l’intrigue.

En fait à partir de ce tome tout part très vite. On n’arrête pas de découvrir de nouvelles choses qui se rajoutent à l’intrigue de base.

Tome 3

Une question que je me suis posée durant toute ma lecture « Quel genre de cerveau possède Sam Carda ? ».

Parce que waouh, le scénario qu’il a imaginé est tout simplement brillant. C’est un vrai labyrinthe cette histoire. Quand on croit détenir la vérité on est vite détrompé. Il nous remet constamment à notre place. A aucun moment on imagine l’identité de l’instigateur de tous les problèmes qui arrivent.

Ce roman est un bijou de sournoiserie. On n’a pas une minute de répit, pas le temps de s’ennuyer.

Et cette fin. Ah une fin comme certains les aiment. Vous savez ces fins qui laissent place à l’imagination, où le lecteur est libre de deviner ce qui se passe après. Eh bien moi ces fins me frustrent, on sait plus ou moins comment ça se terminera, mais moi je voulais le mot de la fin !  Mais vraiment là aussi l’auteur l’a bien maîtrisé. La saga se termine sur une belle note, bien mystérieuse…

 

cropped pen 1 300x300 - Chronique d'auto-édition "Secrets Mortels" par Sam Carda

Un conseil après cette lecture ? N’hésitez pas à vous offrir ce petit bijou de 524 pages. Parce que vraiment la plume de l’auteur est fluide, les personnages bien recherchés et si vous aimez les romans à suspens, là vous êtes servis.

Si vous voulez en savoir plus sur d’autres livres de Sam Carda, très bientôt je vous ferai une chronique de sa dernière saga Conspiration.

A bientôt !

Series NavigationChronique d’auto-édition « Sur le seuil », une nouvelle de Loïc Dossèbre >>
 

Toi tu en penses quoi?

%d blogueurs aiment cette page :