19 300x200 - La "Vénus" de Jérémie Lahousse | Un mot à la fois

☆☆ 

Résumé

Décidément Jacqueline n’a pas de chance ! Elle se fait renvoyer de son travail et abandonner par son compagnon, et ce n’est pas la première fois.

Un beau matin, elle reçoit une lettre dans laquelle se trouvent des analyses sanguines et un post-it. Elle aurait peut-être un cancer.

Les tests cliniques confirment cette hypothèse et le médecin annonce à Jacqueline la couleur : ses prochains mois seront rythmés par des traitements de choc. La situation est délicate, mais la femme a du courage et décide de lutter de toutes ses forces contre ce monstre invisible qu’elle croit être la conséquence de blessures de son passé.

Dans son malheur elle a de la chance : lors de sa première cure, elle rencontre un jeune chirurgien avec lequel elle noue des liens très particuliers.

Personnages: Jacqueline, William…

18.00 EUR en format broché sur Amazon

Ce que j'en pense

Bon retour sur le blog !

Ça faisait un moment que je ne vous avais pas fait un retour sur une de mes lectures. J’étais malheureusement très débordée mais maintenant j’essaie peu à peu de m’offrir du temps pour ces moments.

Je vous propose donc une chronique sur Vénus, le premier roman de Jérémie Lahousse que j’ai lu en sp. Je tenais à le remercier pour sa patience car j’ai ce livre depuis un moment et je n’avais pas eu l’occasion de le lire à tête reposée. Il a vraiment été patient avec moi, en plus de m’envoyer le livre physique.

Alors qui est Jérémie Lahousse ? C’est un jeune auteur belge, qui en est à son premier essai avec Vénus qu’il a publié avec les éditions Paulo-Ramand. Vous pourrez le retrouver sur son site d’auteur. Il a également écrit un deuxième roman qui est en recherche d’un éditeur. En plus des histoires qu’il nous raconte, il écrit aussi des poésies

 

Vénus

Tout d’abord, lorsque vous le lirez, surtout lisez-le jusqu’aux dernières pages.Jusqu’à ce qu’il ne reste plus aucune page. Vous verrez pourquoi.

Dans ce roman , nous apprenons une nouvelle terrifiante en la compagnie du personnage de Jacqueline.

Et ce n’est pas le début. Car juste avant, cette chère Jacqueline perd son emploi et son compagnon le jour-même. Alors on devine sans peine que la découverte d’un cancer, n’est pas une joie et confirme le “jamais deux, sans trois”.

Dans son malheur elle rencontre un jeune médecin, William, avec qui elle se lie rapidement d’amitié. 

Vénus est en quelque sorte un roman initiatique car on suit Jacqueline dans son chemin pour affronter ce cancer au mieux. En effet, Jacqueline ne se laisse pas abattre par cette nouvelle contrairement à ce que le début du roman peut suggérer. Elle essaie de profiter au maximum.

On la suit dans les périodes de fatigue, les quelques moments de joie volés. Mais aussi ses introspectives, ses remises en question et le moment où elle fait la paix avec son passé. 

Ce que j’ai retiré de Vénus

En fait, l’idée de base est bonne. De suivre comment un malade perçoit sa maladie, d’avoir le ressenti du premier concerné. J’ai toujours voulu en savoir plus, même si ce n’est qu’une fiction.

Vénus2 300x200 - La "Vénus" de Jérémie Lahousse | Un mot à la fois

Malheureusement, je me suis perdue dans la lecture. D’abord par le personnage de Jacqueline même. Elle était très déroutante, entre son supposé tempérament et ses réactions. Je conçois que dans cette situation les choses sont très difficiles, mais j’ai trouvé qu’elle était tout de même ingrate et dure envers les autres. Surtout envers ce pauvre William avec qui elle était particulièrement injuste.

Ensuite, la lecture n’était pas aisée car on changeait de personne de temps en temps entre un chapitre et un autre, voire dans le même chapitre. Ce qui n’est absolument pas un problème. Malheureusement, l’auteur ne le précisait pas, ce qui était perturbant. Commencer un nouveau chapitre/paragraphe et ne se rendre compte que quelques lignes plus bas que le narrateur a changé.

Ce qui était vraiment dommage parce que je ne me concentrais plus sur ma lecture. Une autre chose aussi, je ne comprenais pas la nécessité de certaines scènes. Le besoin de l’auteur de les inclure dans le roman. cropped pen 1 300x300 - La "Vénus" de Jérémie Lahousse | Un mot à la foisCependant je vous invite à lire le roman pour vous faire votre propre idée et dites moi ce que vous en avez pensé. Voici le lien pour l’acquérir sur Amazon.

Ou si vous avez déjà lu un livre sur l’expérience d’une personne/personnage malade, faites-moi des retours !

A très vite !

 

Et toi, tu en penses quoi?

%d blogueurs aiment cette page :