Welcome back !

Je vous écris du fond de mon lit, sous ma couette toute douce et chaude. Je suis bien, dans cette froide et sombre nuit de décembre…. 

En fait, lorsque je m’étais présenté sur le blog, je vous avais parlé de ma volonté de partager mes écrits avec vous. Où est-elle donc passée ? Disons juste que je me suis un peu perdue dans cette jungle. Et c’est pas bien, mais alors pas bien du tout.

Vous rendez-vous compte, le dernier post d’un de mes écrits date de mars. Mars bon sang ! C’était à une lointaine époque, au tout début du blog. Bien évidemment je continue toujours d’écrire (heureusement^^) mais il est vrai que je ne vous laissais plus lire les écrits en question.

Ainsi pour rectifier le tir et repartir sur la bonne voie, je vous propose le tout début de ma nouvelle A Sea Story. Je vous en avais parlé, en mars justement. Pour le titre, je m’étais basée d’un événement  Sea stories datant de l’année dernière.  Et je vous avais donné un extrait tiré d’un chapitre au hasard. 

Aujourd’hui donc nous commencerons par le tout premier chapitre. Et je jure de dire la vérité, rien que la vérité, lorsque je dis que je vous livrerais un chapitre toutes les semaines (enfin, j’essaierai ^^). 

Deal ? C”est parti !

A sea Story
1.Eleanor

Eleanor était au bord de l’océan. Les pieds dans l’eau.
Elle ne se lassait jamais de cette vue, elle aurait pu rester là à la contempler.
La mer représentait tout. L’évasion. La liberté.

Lorsqu’elle se perdait dans sa contemplation, elle était capable d’être partout à la fois, elle pouvait être qui elle voulait et faire ce qu’elle voulait.
Regarder le soleil se cacher derrière cet immense océan la transportait dans une autre vie, vie où elle était une petite sauvageonne qui surfait sur sa mer natale devant un coucher de soleil. Elle s’arrêta quelques instants pour contempler ce magnifique tableau.

Le matin lorsque l’aube arrivait elle était capitaine de bateau. La seule et unique femme pirate qui ait jamais existé. Elle avait à ses pieds un équipage qui la suivait du doigt à l’œil. Une réputation féroce la précédait, tout le monde la craignait, personne sur les sept mers n’avait pas eu vent de ses exploits.

Sous le ciel ombrageux d’un été pluvieux, l’océan était une reine. L’orage faisait gronder sa fureur, marins et autochtones prenaient peur, mais cette chère mer restait digne et fière dans toute sa splendeur. Eleanor était alors une déesse de l’océan dansant dehors sous l’orage, les pieds nus dans la boue. Les dauphins l’accompagnaient joyeusement. Aucun souci ne la tourmentait, tout allait pour le mieux.

Sur le ponton elle se voyait attendre l’amarrage d’un paquebot express dans lequel elle embarquait pour de nouvelles aventures. Elle sympathisait avec tous les passagers et ils le lui rendaient bien. Tout le monde l’appréciait. Elle restait toujours à bord car elle aimait cette sensation d’être proche de sa chère mer.

Évasion. La mer était la représentation même de tout ce qu’elle pourrait avoir et n’atteindra jamais.

pen 1 150x150 - Écriture: #Sea Stories project - chapitre 1 (nouvelle) | Un mot à la fois

C’est le premier jet que je partage avec vous, pas de relecture encore. Alors dites-moi, qu’en pensez-vous ? Aimeriez-vous connaitre la suite ? 

A bientôt pour le chapitre 2.

 

One thought on “Écriture: #Sea Stories project – chapitre 1 (nouvelle) | Un mot à la fois”

Et toi, tu en penses quoi?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :