Cette fois où j’ai bouffé tous mes ongles à cause de Bridget Page

single-image

Entrez dans la tête du tueur en série sadique et du brillant enquêteur créés par Bridget Page. Timothy Blake : la mort en héritage est un thriller haletant sans fin avec un tueur en série bien trop ingénieux qui mène en bateau les forces de l’ordre pendant qu’il agit sous les yeux de tous.

★★★★★

Depuis longtemps fasciné par les sociopathes, Gildas Gabin a obtenu un certificat de Sciences Criminologiques avant d’intégrer la Police. Confronté très rapidement à une affaire de meurtres en série, ses connaissances, conjuguées à des capacités sensorielles hors norme, lui ont permis de se bâtir une réputation qui l’amène désormais à intervenir aux quatre coins de l’Europe.

C’est dans ce cadre que l’on fait appel à lui pour résoudre une série de meurtres sur La Rochelle, une ville reliée au pire de ses souvenirs et au plus cuisant de ses échecs. Timothy Blake est officiellement infirmier anesthésiste intérimaire. C’est du moins ainsi qu’il apparaît à sa femme, Rachel. Mais la réalité est tout autre. Tim a des besoins très particuliers et un hobby peu commun : il tient de son père un lourd héritage qu’il s’efforce de perpétuer, y travaillant sans relâche depuis bientôt dix ans. Désormais, Tim se sent prêt à voler de ses propres ailes, quitte à se dédouaner des consignes paternelles, à surfer sur les vagues de la décadence, à repousser les limites de la cruauté, mais aussi celles de sa propre jubilation…

Timothy Blake nous entraîne au cœur de sa sordide passion, tandis que Gildas Gabin s’efforce de débusquer l’« artiste » et de stopper l’hémorragie. Privé de ses aptitudes si particulières, hanté par un spectre qui obscurcit son jugement, il lui faudra résoudre l’énigme de son passé pour mettre le point final à la série sanglante qui terrorise La Rochelle. Entre haine et fascination, les deux hommes se lancent dans une course-poursuite qui les mènera au plus intime secret de l’autre, les faisant basculer dans un affrontement personnel irréversible dont la mort pourrait s’avérer l’ultime issue.

Personnage : Timothy, Gildas, Jeanne…

Acheter

 

Timothy Blake : ce que j’en pense

Le week-end dernier je suis de nouveau tombée amoureuse.

Vous l’aurez deviné, j’ai plongé cœur et âme dans ce roman. Je n’ai pas vu les pages se tourner et lorsque je suis arrivée à la fin, je suis tombée de haut.

D’abord laissez-moi vous parler de la personne qui a créée Timothy Blake (je suis sadique n’est-ce pas ?).

C’est donc Bridget Page qui a sorti ce petit bijou de son esprit et l’a partagé avec le reste du monde en juillet dernier. Il s’agit là de son troisième roman et il a été finaliste au concours le Thriller VSD. Ses premiers romans étant Diary of Rebirth, une romance sombre et Sur la Ligne.

Il est maintenant temps de plonger au cœurs du massacre…

 

Timothy Blake donc…

Ce roman est un thriller bien tordu et sadique comme je les aime.

J’entends par là qu’on lit notre petit roman tout doucement en s’attendant à découvrir des surprises. Mais on y va doucement. Il y a une série de meurtres, on se dit que c’est normal.

On avance et fait la connaissance du policier en charge de l’enquête. Là encore pas trop de surprise. Incompréhension de la part des forces de l’ordre, des meurtres bien mis en scène. C’est la pagaille. Classique dans un thriller policier.

Et là, on apprend petit à petit à connaître l’auteur de ces meurtres. On entre dans sa tête, sa vie privée, ses pensées et on découvre tout. Et surprise surprise, il ne s’agit pas d’un fou comme les autres (ils le sont tous non ?).

Non, le Timothy Blake, notre tueur donc, est malin et sait ce qu’il faut faire pour ne pas se faire démasquer.  Il agit sous le nez de tout le monde, même de la police qui ne se doute de rien. Ingénieux vous direz.

Mais ce qui l’es encore plus, c’est la manière dont l’auteur le met en scène. J’étais scotchée.

 

Un thriller bien sanglant et dérangé

Les descriptions des meurtres sont bien précises, dans tous les détails macabres, du début à la fin. L’auteur a bien pris le soin de faire des recherches qui rendent crédibles le modus operandi de Timothy. À aucun moment on a l’impression que les choses tombent comme un cheveu sur la soupe. Pareil pour la folie de Timothy Blake.

Sa façon de raisonner, de réfléchir est tout simplement indescriptible. Sans mentionner qu’il arrive à tourner les situations à son avantage. Je me demande encore si le pire sont ses meurtres ou sa façon de voir la vie et ce qu’il fait. Aucune idée. Dans tous les cas, il est brillant.

Jusqu’à maintenant je vous vante les mérites du tueur en série sans m’être trop attardée sur les policiers sur l’enquête. Celui qui mène l’enquête c’est Gildas Gabin, et ce mec est tout aussi grandiose que le meurtrier. C’est un enquêteur hors du commun qu’on suit dans cette traque. Il est un peu, la dernière carte de la police qui n’arrive pas à résoudre ces meurtres. 

Lui aussi a ses problèmes personnels tout comme il s’implique très vite dans l’enquête. Très vite, les deux protagonistes se lancent dans un duel mortel. À celui qui est le plus intelligent et qui démasquera l’autre le premier. C’est tout simplement fou. D’où cette fin qui m’a prise au dépourvu. Franchement, je ne m’y attendais pas.

Mais une chose est sûre, c’est que Timothy Blake est un thriller bien sanglant. Avec son lot de meurtres aussi morbides et étranges les uns des autres mais tellement addictif, qu’on ne le lâche plus.

 

Une fin angoissante ?

Lorsque vous passerez le cap des cent premières pages, vous aurez l’impression que la fin est proche. Que Timothy sera bientôt démasqué. Vous n’aurez pas pu vous tromper plus.

Au contraire, les choses s’accélèrent mais en même temps ne semblent pas vouloir atteindre le point culminant. Non Bridget Page est sadique et prend un malin plaisir à nous faire attendre.

Ainsi arrivé près du dénouement final, elle nous rajoute d’autres éléments durs à avaler et dont on se serait bien passé. Mais bon, ce ne serait pas drôle n’est-ce pas, ni un bon thriller. Pourtant j’ai cru devenir folle.

D’autre part, j’ai particulièrement apprécié son écriture. Sauf à certains passages, mais ce n’est pas dérangeant. Elle arrive rapidement à nous faire plonger dans l’histoire dans cette course après la montre. La psychologie des différents personnages qu’elle a pu créer est impressionnante. 

J’avais un peu l’impression d’être devant un épisode d’Esprits Criminels (que les fans de la série se manifestent ^^). Addictif. Je suis certaine que l’histoire vous plaira autant que ça l’a été pour moi.

 

Merci encore à Bridget pour ce petit voyage sympathique. De quoi combler les mordus de thriller.

Portez-vous bien et à très vite pour une autre chronique !

2 Comments
  1. Bridget PAGE 3 ans ago
    Reply

    Merci infiniment pour cette chronique enthousiaste !
    Si l’un ou l’autre de mes autres romans vous intéresse, n’hesitez pas à me contacter sur ma page FB 😉

    • Madie 2 ans ago
      Reply

      Merci à toi pour ce magnifique thriller. J’irai jeter un coup d’œil à tes autres oeuvres avec plaisir 🙂

Et toi, tu en penses quoi ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You may like