"L'Essentiel" de Frédéric Marcou | Un mot à la fois - Un mot à la fois

 

Lessentiel 2 300x200 - "L'Essentiel" de Frédéric Marcou | Un mot à la fois

★★★★☆

Résumé

Une anthologie sur mes dix ans en tant qu’auteur (2005-2015), plus des inédits et quelques dessins originaux.

1.50 EUR en format électronique sur Amazon 

Ce que j'en pense

 

Je me suis de nouveau plongée dans de la poésie avec L’Essentiel de Frédéric Marcou. Il s’agit d’une anthologie regroupant ses poèmes sur dix ans.

Vous connaissez déjà Frédéric que je vous avais précédemment présenté avec son receuil de poèmes Bienvenue dans le monde nouveau

  Je vous propose donc de vite découvrir mon avis sur cette anthologie.

 

Des mots enchanteurs

Contrairement à Bienvenue dans le monde réel, je n’ai pas été perdue avec L’Essentiel. 

Le recueil est assez structuré par parties avec un petit résumé avant chacune d’elles pour les annoncer. 

L’auteur aborde plusieurs sujets, divers style de poésies. Que ce soit des vers ou de la prose, chose que j’ai vraiment apprécié. Une de fois de plus, il nous emmène dans plusieurs univers.

Que ce soit lorsqu’il parle d’amour ou encore de nous, notre rapport au monde, à la vie. J’ai beaucoup aimé certains poèmes. Je peux vous citer  les deux poèmes “Au temps du coeur” par exemple qui parle du fait de prendre du temps. Du temps pour tout en fait, un poème très beau.

Tout comme,  “Ô, espoir perdu” et “Juste un sentiment comme ça”. Voilà des poèmes qui m’ont particulièrement fait écho en moi. 

Avec cette deuxième expérience avec Frédéric Marcou, je commence vraiment à me dire que dans les temps à venir je vais de plus en plus lire de la poésie. Genre que je ne connais malheureusement pas assez, pour ne pas dire pas du tout.

 

Un avis objectif ?

Vous le savez maintenant, lorsque j’aime une lecture, je le dis. Tout comme je le fais dans le cas contraire. 

Alors, ma première expérience avec l’auteur ne s’était pas bien déroulé. J’étais perplexe à la fin de ma lecture. Mais avec cette anthologie, je ne peux que vous dire de foncer si vous aimez le genre.

Je ne dirai pas non plus que j’ai apprécié tous les poèmes, après tout je m’initie au genre et j’ai mes préférences.  Cependant, ceux que j’ai moins apprécié sont en minorité.

Autre point, si vous avez peur d’entrer dans le monde des poètes, rassure-vous. L’anthologie fait une centaine de pages mais pourtant la lecture se fait rapidement.

 

cropped pen 1 150x150 - "L'Essentiel" de Frédéric Marcou | Un mot à la fois

Pour terminer, je tiens à remercier Frédéric de m’avoir donner une nouvelle chance de découvrir sa plume. J’ai fait un beau voyage.

Et à vous, je dis: portez-vous bien et à très vite !

 

Et toi, tu en penses quoi?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :