linterphone - "L'interphone ne fonctionne toujours pas" de Pierre-Etienne Bram

★★★☆☆ 

Résumé

Objet : Hola je m’appelle Celia. Et toi ? Je suis celle qui n’arrive pas à te parler sur Meetic. . . Mais tu vois, je ne suis pas totalement muette quand on m’en donne les moyens À bientôt peut être ? Celia »

Si seulement j’avais su, au moment d’ouvrir ce mail le tournant que ma vie allait prendre. . .
Beaucoup de mes proches n’ont jamais vraiment pu comprendre notre histoire.
« Comment as-tu pu continuer à garder contact avec elle après tous les lapins qu’elle t’a mis ? Ne crois-tu pas que ça cache quelque chose ? »« Non, je ne crois pas. . . Sa vie est compliquée. . . La mienne n’est pas simple non plus. . . Et puis sa voix était tellement envoûtante. . . »

« Les autres ne comprendront jamais notre histoire. . . Ne les écoute pas. . . Demain je serai là. . . Promis »
Comment résister. . .

Personnages: Pierre-Etienne , Célia et les autres  

0.99 EUR en format électronique et  13 EUR le format broché sur Amazon

Ce que j'en pense

“Enfin autre chose que des thriller !”  C’est ce que vous devez surement vous dire ^^. Eh oui, je reviens à mon autre amour littéraire, la Romance.

Aujourd’hui je vous présente L’interphone ne fonctionne toujours pas que Pierre-Etienne Bram m’a proposé de lire grâce à SP. Merci Pierre-Etienne pour m’avoir repousser dans les bras de “l’amour”.

Pierre-Etienne Bram, l’auteur est une informaticien de profession  et blogueur. Suite à une rupture amoureuse suivie d’une rencontre sur Internet, il va trouver l’inspiration pour écrire son premier roman L’interphone ne fonctionne toujours pas.

Comme vous et moi, il est aussi sur Facebook et Twitter.

L’interphone ne fonctionne toujours pas

L’histoire est basée sur la relation amoureuse de Pierre-Etienne a vécut. Il est bien évidemment le narrateur et on fait la connaissance de Célia, son intérêt amoureux.  D’autres personnages les accompagnent aussi, mais on se focalise plus sur les deux protagonistes.

Comme l’histoire est basée sur la relation amoureuse de l’auteur, je ne sais pas si tout s’est déroulé de cette manière, point par point. Mais le personnage haut en couleur de Célia m’a profondément agacé jusqu’à la fin et ce n’est que le premier tome.

Ainsi donc les deux amoureux vivent une histoire épistolaire et au fil de la lecture, on découvre la raison principale pour laquelle les choses se passent comme ça, et vous ne serez pas content du tout.

Célia

Comment dire ? Je déteste ce personnage, cette personne si vous voulez. Bon, on ne peux pas dire que je sois très objective sachant que je lis selon le point de vue de l’auteur.  Mais je l’ai cordialement détesté. Elle était excessive en tout. Jouait la victime quand ça l’arrangeait et l’amoureuse transie d’autres fois.

Dès le début de la relation, Célia soufflait le chaud et le froid. Ça peut être une technique de séduction, que sais-je, mais c’était plutôt déconcertant. Elle donnait l’impression qu’elle essayait de la manipuler petit à petit pour qu’il s’attache plus vite à elle.

Et puis pour agir de cette manière, elle n’était pas seule. Le narrateur, lui, est stupide. Lorsqu’on lit, après tout le temps écoulé, il se laisse quand même berné par une telle femme. Ce que je n’ai pas trouvé logique, et n’ait pas compris surtout qu’il sort d’une relation qui s’est mal terminée. Peut-être était-ce alors un besoin d’être aimé, mais jusqu’au bout, il va continuer à lui accorder sa confiance.

Sans surprise vous imaginez que je ne suis pas fan des “amoureux”.

Et les autres ?

Parmi les autres personnages, il n’ y a que les proches du narrateur. Vous diriez que c’est normal comme c’est de son point de vue  qu’on lit. Mais pas si vite, vous découvrirez bien vite pourquoi. Bon je ne suis pas très objective non plus;

Autour du couple, il y a toujours les amis, la famille qui est pour ou contre la relation. Vous n’avez pas pu le louper dans le résumé, tout le monde est contre cette relation.  Une personne de son entourage a même osé lui dire clairement qu’il était stupide. Et j’étais assez d’accord pour ne pas dire complètement.

Mais oui forcément, parce que ce n’est pas possible de se laisser manipuler de la sorte.

Un dernier point avant de partir, le titre du roman ? Oui j’aime bien faire attention à ce genre de détail ^^. Eh bien une fois de plus, ce n’est qu’à la fin que j’ai enfin compris le pourquoi du titre. C’est vraiment bien trouvé, sans parler de la couverture que j’aime bien (à voir avec le deuxième tome).

cropped pen 1 300x300 - "L'interphone ne fonctionne toujours pas" de Pierre-Etienne Bram

Qui n’aime pas les histoires d’amour, même tordue ? Toi ? Alors pourquoi tu lis cette chronique ?

Non je plaisante. Pressez-vous de le lire car ce n’est pas fini, il y a une suite. Que je ne tarderai pas à lire non parce que je veux le fin-mot de toute cette histoire.

Voilà le lien pour vous le procurer.

On se retrouve pour la suite ?

A bientôt !

 

One thought on ““L’interphone ne fonctionne toujours pas” de Pierre-Etienne Bram”

Toi tu en penses quoi?

%d blogueurs aiment cette page :