This entry is part 18 of 18 in the series Chronique d'auto-édition

nous danserons encore sous la pluie 977193 - Chronique d'auto-édition "Nous danserons encore sous la pluie" Valérie Bel

★★★★★

Résumé

L’amour n’est-il tissé que de promesses et de souvenirs ?

Marie et Damien viennent de fêter leurs trente ans. Ils s’aiment depuis l’adolescence. Ils ont plein de projets pour l’avenir.
Mais Damien est victime d’un accident. Il est frappé d’amnésie. Il a tout oublié… jusqu’à Marie.
Que peut devenir leur amour dans ces conditions ?

Ce roman raconte le combat d’une femme pour sauver son amour et, sans doute, une part d’elle-même.

Personnages: Marie, Damien, Claire, Paul, Olivier, Christophe… 

2.99 EUR en format électronique  sur Amazon

Ce que j'en pense

Bonjour à tous en ce beau jour d’Automne,

J’espère que vous profitez tous des belles feuilles colorées, même si mortes. Elles sont particulièrement belles à ce moment-là. Enfin trêves de poésie!

Aujourd’hui j’aimerais vous parler de ma dernière lecture. Un véritable coup de coeur , mon coeur faible et mon pyjama mouillé peuvent en témoigner.

Je remercie vraiment Valérie Bel de me l’avoir mis sous les yeux. En lisant le résumé et en acceptant de le lire, je ne savais pas dans quoi j’embarquais. C’est donc peu dire comme je suis heureuse d’avoir croisé la plume de cette auteur indépendante.

Valérie est une fan inconditionnelle d’histoires d’amour tourmentées et passionnelles. Ce qu’elle perpétue dans son écriture avec notamment un premier roman, Angel & Marie, qui a reçu le Prix du meilleur Roman aux indés Awards 2017, catégorie Romance. Il s’agit d’une histoire d’amour qui dure deux tomes.

Vous pouvez la contacter sur Facebook ou lui écrire à valeriebel@orange.fr

Concernant sa dernière oeuvre, celle dont je suis tombée amoureuse, il s’agit bien sûr de Nous danserons encore sous la pluie.

Danserons-nous encore ?

En fait, le récit commence d’une manière dont je ne m’y attendais pas (mais existe-t-il vraiment une manière spécifique de débuter un roman ?).

Marie est le personnage qui nous raconte son histoire d’amour avec Damien. Elle revient  sur un événement qui va tout changer dans son couple qui semblait  jusque lors solide. En effet, Damien devient amnésique après un accident de voiture.

Elle nous parle de sa peur de le perdre. Sa joie d’apprendre qu’il va s’en sortir. Son désarroi face à son amnésie. Et de son choc lorsqu’elle comprend qu’il a aussi oublié toute leur histoire d’amour. Toutes ces années de relation depuis l’adolescence qui semble n’avoir existé que pour Marie. En tant que lectrice, j’ai très vite éprouvé de l’empathie pour elle.

Je comprends tous ces sentiments qu’elle ressent.

Alors pour faire face, Marie n’abandonne pas la partie. Au contraire elle s’investit pleinement pour aider Damien à recouvrer sa mémoire.

Si seulement c’était aussi facile… Le livre se serait arrêté là. Mais au contraire c’est très difficile. Elle rencontre des obstacles de toutes parts. Que ce soit des actes bien « intentionnés » ou un comportement passif. Je dois avouer qu’elle est patiente, surtout avec son tempérament. Elle prend beaucoup sur elle et supporte beaucoup de choses inacceptables. A sa place j’aurai peut-être abandonné.

Quand on lit tout ça, on se dit donc que ce n’est plus possible. Que ça va s’arrêter, que ça doit même s’arrêter.

L’amour, Damien et les autres

Damien, le protagoniste masculin est un personnage complexe. C’est le grand amnésique. A sa sortie de l’hôpital, j’essaie de le comprendre. Lui qui se retrouve avec une inconnue dans un appartement qu’il ne connaît pas, une ville qu’il ne reconnaît plus.

Mais très vite, je me lasse du personnage et il finit par m’agacer. Il se comporte très mal avec Marie qui fait tant d’efforts pour raviver ses souvenirs. Pourtant on apprend à le connaître lorsque Marie revisite leurs souvenirs communs.

On fait connaissance avec le Damien  frimeur. L’amoureux insouciant, l’adolescent fougueux. Mais le Damien amnésique, lui ne se souvient malheureusement pas de tout cela.

Marie devient peu à peu désespérée face à la situation et nage en plein doutes. Concernant toutes ses certitudes sur son supposé couple. Elle se demande si leur amour a réellement existé aux yeux de Damien.

Durant le récit, nous faisons également connaissance du couple d’amis de os protagonistes, Claire et Paul. Ces derniers sont d’un grand soutien pour Marie, même si elle n’ose leur parler de ses problèmes. Deux autres personnages apparaissent. Un, pas très appréciable qui au lieu d’aider le couple, l’enfonce. L’autre, qui d’une manière inattendue, au contraire aidera le couple.

Pluie poétique

L’une des choses qui m’a frappé est la plume de Valérie Bel. Lorsque Marie revient sur tous ces événements, il ressort du texte une certaine forme de nostalgie.  Elle les décrit poétiquement. Ses mots, ses phrases sont frappants, pleins de lyrisme.

La pluie m’a toujours donnée une impression de nostalgie, de douce musique, de poésie et de calme. Il s’agit de l’un de mes phénomènes météorologiques préférés. Ainsi le titre du roman est en accord total avec le contenu du livre. Toutes ces notions ressortent.

Et je pense que c’est l’une des choses principales qui m’ont touché à part la dimension romantique. La manière dont l’histoire est narrée m’a tellement émue et les mots m’ont tellement frappés… Je vous laisse un extrait d’une phrase que je n’oublierai pas.

 Puisque la mort existe, vite vivons ! Puisque la souffrance existe, surtout rions ! Puisque l’amour existe, alors aimons !

Je peux  assurément dire qu’il s’agit d’une des plus belles histoires d’amour que j’ai eue à lire jusqu’à présent.

cropped pen 1 300x300 - Chronique d'auto-édition "Nous danserons encore sous la pluie" Valérie Bel
Je sais que nous sommes nombreux (ses) à être fan de romance. De raffoler des belles histoires d’amour, même en secret^^. Que ce soit des happy endings ou des amours torturés.

Vous savez comme l’auto-édition me tient à coeur, comme je ne rechigne pas à partager un roman que j’ai aimé avec vous. Alors vous aussi n’hésitez pas à soutenir Valérie Bel en lisant ce petit bijou et en partageant la chronique pour le faire connaitre.

A bientôt les booklovers !

Series Navigation<< Chronique d’auto-édition « La Clé d’Oriane » par Leslie Héliade
 

2 thoughts on “Chronique d’auto-édition « Nous danserons encore sous la pluie » Valérie Bel”

Toi tu en penses quoi?

%d blogueurs aiment cette page :